Qui sommes-nous ?
jeu 17

Biocoop Biovair à Vittel (88)

17 octobre -8 h 30 -> 18 h 00

PROCHAINS LIEUX DE VENTE

Ardelaine, une coopérative à impact positif !

Produire sans détruire

Depuis 37 ans nous nous inscrivons dans ce qu’il est convenu aujourd’hui d’appeler l’économie circulaire. Non seulement nous nous y inscrivons mais en plus, nous y excellons ! Nous utilisons la laine, une matière 100% naturelle et renouvelable, puisqu’elle repousse chaque année sur le dos du mouton. Avec cette fibre unique, nous fabriquons des articles utiles et durables : un matelas dure plus d’une vie, une couette en laine passe généralement les 15 ans haut la main et nos vêtements sont conçus pour être les plus intemporels possibles. La laine est non seulement pérenne mais en plus elle se recycle ! Nos matelas peuvent ainsi être refaits tous les 10 ans, avec le même capital laine ; les chutes de nos ateliers de fabrication servent à faire de nouveaux produits comme des vêtements en feutre tissé ou des dalles de paillage pour le jardin. En bout de cycle, la laine peut se composter : riche en azote et en potassium, elle nourrit le sol pour des pâtures qui peuvent à leur tour nourrir les moutons… Et la boucle est bouclée !

Au coeur de l’Ardèche

Si la laine au bout du cycle retourne à la terre, l’argent généré par nos activités revient lui aussi de manière durable au territoire. Aujourd’hui, le moindre vêtement parcourt des dizaines de milliers de kilomètres avant d’arriver dans nos placards. Ce n’est pas le cas de nos articles en laine que nous concevons et fabriquons localement, dans un rayon de 400 km autour d’un petit village de 500 habitants au coeur de l’Ardèche. Ce choix impacte bien sûr nos prix mais irrigue financièrement le territoire : nos salaires et le partage des bénéfices entre tous les employés sont autant de sources de revenus pour près de 60 familles installées dans le secteur. Nos approvisionnements aussi ont des retombées positives pour la région. Ainsi, nous tondons plus de 40 tonnes de laine auprès de 200 éleveurs-ses partenaires. Nous utilisons même pour la confection de nos couettes un fil de soie provenant d’un moulinage voisin ! Si notre coeur de métier repose sur le travail de la laine, nous avons diversifié nos activités au fil des ans par des visites guidées, des ateliers créatifs et par la création d’un restaurant et d’un café-librairie thématique ! Autant de lieux conviviaux pour accueillir les 16 000 visiteurs-ses qui viennent nous  rencontrer chaque année à St-Pierreville, participant au dynamisme du village. Ainsi, de fil en aiguille, s’est construit autour d’Ardelaine tout un écosystème florissant, c’est  pourquoi nous nous vivons comme une coopérative de territoire !

L’ENRACINEMENT COOPÉRATIF

Dès le départ de l’aventure, nous avons fait le choix d’être une SCOP (Société Coopérative et Participative). Ce choix est déterminant pour le fonctionnement de l’entreprise puisqu’il permet aux salarié-e-s d’en être co-propriétaires. Tous-tes les salarié-e-s coopérateurs-trices (c’est-à-dire qui ont du capital dans l’entreprise) votent notamment pour élire leur Conseil d’Administration, selon le principe 1 personne = 1 voix, quel que soit le capital détenu. Au quotidien, nos différents ateliers et secteurs sont autonomes dans leur organisation, tout en veillant bien entendu à être reliés efficacement les uns aux autres. De nombreux moments collectifs permettent à la fois d’avancer sur des chantiers importants et, de fait, de faire vivre la coopération. Nos pratiques participatives sont ancrées dans une histoire forte tout en étant régulièrement questionnées et revisitées par l’équipe. Être une SCOP, c’est faire partie de l’économie sociale et solidaire. C’est donc partager les richesses produites avec une répartition des bénéfices de fin d’année (quand il y en a) qui valorise la part travail. C’est même, pour nous, et de façon quasi unique en France, expérimenter une organisation plus horizontale, riche de polyvalences et dotée d’une échelle de salaire de 1,2 seulement.

UNE FILIÈRE TEXTILE ENTRE RÉSISTANCE ET RELIANCE

Travailler le textile en France est un véritable pari, relevé par quelques un-e-s. Labellisés Entreprise du Patrimoine Vivant, nous évoluons depuis près de 40 ans dans ce milieu où les savoir-faire sont  précieux, car de plus en plus rares. Tout au long de la filière, nous tissons des liens avec des entreprises partenaires : parmi ces acteurs, citons notre filateur teinturier dans la Creuse, avec qui nous mettons en place, d’année en année, de nouveaux coloris naturels ou bien notre laveur, dans la région de Biella, au Nord de l’Italie, qui nous garantit depuis des années d’avoir un lavage écologique avec  retraitement des eaux usées, alors même qu’en France il n’en existait plus. Assurément, nos premiers partenaires sont les éleveurs-ses de moutons ! Nous sommes liés par un contrat qualité qui les engage  à ne pas traiter les toisons avec des produits interdits ou déconseillés, sur la référence du cahier des charges de l’élevage biologique

Enfin et surtout, une fois la matière première transformée en produits  (de qualité !), les partenaires essentiels sont bien évidemment… vous ! C’est par votre acte d’achat éclairé, responsable, que nous pouvons continuer à faire vivre cette filière textile locale, porteuse de sens. Au plaisir de continuer à partager cette aventure ensemble !

L’équipe d’Ardelaine
Partager :